Block title
Block content

Stop ! C’est l’heure de ralentir !

 

 Aie !!! Vous vous rapellez, il y a quelques jours vous disiez bonne année !!! C’était début janvier et nous voilà déjà presqu'en février...Les éternelles résolutions: «j’arrête ceci ou cela...je prends plus de temps pour vivre...»

Entre deux rendez-vous, entre la réunion de service et les dossiers à traiter en urgence, entre les enfants ou petits enfants à aller chercher ici et là, entre son ou sa meilleur(e) ami(e) qui déprime total et les parents qui aimeraient nous voir plus souvent... Entre deux eaux, entre deux mondes, entre votre intérieur et votre extérieur si prenants.

«Entre» c’est une position inconfortable, un véritable art de vivre que nous cultivons, c’est une stratégie que nous adoptons au quotidien nous vivons souvent à moitié, partagé entre l’Avoir et le faire...

Vivre «entre» c’est, accepter de ne pas Etre ici et là, complètement présent à soi-m’aime

Tiraillé dans un sens (du devoir, du «j’ai pas le choix», du j’y peux rien») on se laisse avoir par nos fausses excuses et laissons entrer le stress du quotidien.

Pourtant nous sommes les seuls responsables de ces tiraillements...!

Tout cela nous le savons par coeur! Mais... Mais quoi ?! Attendons-nous un grand choc pour nous réveiller (re- éveiller) ? et dire stop ?! Si nous avons un coeur ce n’est pas uniquement pour qu’il nous fasse fonctionner comme des robots sans conscience !

Et si justement nous nous rappelions simplement que si nous avons un coeur c’est pour etre dedans ? Etre «entre» deux choses nous signifie finalement que la voie est évidente: Etre et entres...

«Soit toi -m’aime et Entre» à l’intérieur de ton propre rythme, entre dans de ton coeur.

Peut-on encore faire semblant qu’il bat juste mécaniquement et advienne que pourra ?!

Bien sûr que non, tôt ou tard si on ne l’écoute pas, il bat trop fort, trop vite comme pour nous crier au delà de notre carapace d’obligations et d’interdits que l’important c’est de l’écouter. De suivre son rythme et sa sagesse.

C’est votre rythme, votre mélodie, qui fait que vous êtes unique !

Alors, ça y est, on s’y met, là ce n’est plus notre mental qui prend les décisions de ce qui est bon pour nous, non c’est notre Etre profond qui déjà vibre de plaisir de nous savoir dans le moment présent.